LITTÉRATURE ESPAGNOLE

 
clip_image001+2.jpg

LLUÍS LLACH
Le Théâtre des merveilles

Éditions Actes Sud (mai 2019)

Mais quel roman solaire, quel plaisir de lecture ! Je vous invite à un voyage merveilleux et musical.
On va vous parler de la vie et de la mort d’un théâtre, de crime passionnel, d'amours interdits, du feu sacré de la vocation, des années de guerre civile et de dictature.
L'auteur, avec une légèreté de ton malgré les sujets graves et profonds abordés, met merveilleusement en scène, dans ce troisième roman, les deux combats de sa vie : la liberté et la musique.

Roger Ventós, le fabuleux baryton que se disputent les plus grandes scènes du monde, voit le jour en 1939 à Sète, fruit de l’étreinte éphémère sur les plages d’Argelès entre un tirailleur sénégalais et une anarchiste espagnole exilée. Pour elle, ex-machiniste de théâtre dans l’ardente capitale catalane, s’ouvre une ère de privations et de solitude, à toujours tirer le diable par la queue, mais la musique est là qui va sauver l’enfant. À l’adolescence du garçon, sa mère est frappée par un mal incurable et l’envoie à Barcelone afin qu’il soit élevé par son oncle dans les coulisses du cabaret où elle a elle-même grandi : le Théâtre des merveilles. Entre mécanismes magiques, décors extravagants et danseuses légères, c’est là, parmi les membres bigarrés de la troupe, qu’il se découvrira une famille aimante pour l’aider à cultiver son inestimable don pour le chant ; et c’est de là qu’il partira conquérir le monde.

Le livre se présente comme une fausse autobiographie et offre une très belle réflexion sur la musique.

N'hésitez pas à découvrir ses précédents romans, c'est une très belle plume avec un univers romanesque foisonnant ("Les yeux fardés" et "Les femmes de la Principal",tous deux publiés chez les éditions Actes Sud en version poche chez Babel).

Banniere-livres2.png

CVT_Par-dela-la-pluie_7463.jpg

VÍCTOR DEL ÁRBOL
Par-delà la pluie

Éditions Actes Sud (mai 2019)

Il faut acheter de toute urgence le dernier Víctor del Árbol ; cet auteur est remarquable en tous points : sens de l’intrigue affuté et parfaitement maîtrisé, travail sur les personnages fouillé et pointu, écriture ciselée et poétique, sens de la petite histoire dans la grande histoire et construction très aboutie.

Dans son nouvel opus, il tisse une intrigue dans laquelle il sera notamment question de tenter de refermer les blessures traumatisantes de l'enfance, et de personnages complexes, généralement marqués par la vie mais qui tentent une hypothétique résilience.

Un livre dense et bouleversant abordant le pouvoir de la mémoire, le déterminisme social, les relations père-fils, la dépendance, la liberté individuelle, la transmission, la culpabilité face à l'histoire et plus particulièrement les stigmates de la guerre d'Espagne.

Résumé :
Miguel et Elena se rencontrent dans une résidence séniors à Tarifa. À court de temps, ils décident de s'épauler pour solder leurs comptes avec la vie et se jettent sur la route au volant d'une flamboyante Datsun de 1967. Direction Madrid, Barcelone et Malmö, en quête des vérités qui blessent et d'un amour qui tue.

À relire du même auteur, le très beau "La Tristesse du Samouraï", éditions Actes Sud, ci-dessous.


60129de9-ce3d-4c08-b007-b98f8e65e927.jpg

VÍCTOR DEL ÁRBOL
La Tristesse du Samouraï

Éditions Actes Sud Babel (2013)
 
Espagne 1941 : Une femme élégante sur un quai de gare au petit matin, dénote parmi des passagers apeurés qui n’osent croire que la guerre est finie. Isabel fait partie du clan des vainqueurs et n’a rien à redouter de ces phalangistes arrogants qui arpentent la gare en ce rude hiver 1941. Elle presse la main de son plus jeune fils et écrit à l’aîné, qu’elle s’apprête à abandonner, les raisons de sa fuite. Le train en direction de Lisbonne partira sans elle.
L’enfant rentrera seul chez son père, appâté par le sabre de samouraï qu’un homme vient de lui promettre. Isabel disparaît pour toujours. Quarante ans plus tard une autre femme a commis un meurtre et doit comparaître devant la justice des hommes mais pour cette brillante avocate, cela n’a guère d’importance. Elle est atteinte d’une tumeur cérébrale et c’est à sa mémoire qu’elle doit des comptes……
Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d'honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu'un doit laver le péché originel.


"La Tristesse du Samouraï" est un roman noir rare remarquablement écrit, et un intense thriller psychologique qui mène les personnages aux limites de leurs forces pour sauver l’honneur de la lignée.