LITTÉRATURE IRLANDAISE

 
CVT_Les-Fureurs-Invisibles-du-Coeur_1277.jpg

JOHN BOYNE
Les fureurs invisibles du cœur

Éditions JC Lattès (août 2018)

John Boyne est né en Irlande à Dublin. Il a commencé à écrire à l'âge de 20 ans et est l’auteur de 7 romans dont le remarquable et très remarqué : "Le garçon au pyjama rayé" véritable best-seller, traduit dans 35 langues que je vous recommande très chaleureusement. Dans ce livre, un petit garçon de neuf ans raconte le bouleversement de sa vie pendant la Shoah. 
 
Dans son dernier opus, il nous conte l’histoire de Cyril Avery, né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique qui le traitera tel un "res nullius", un joli meuble qui fait partie du décors ; abandonné et élevé sans amour, Cyril dérivera dans la vie, avec pour seul et premier ancrage son amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon fascinant et troublant. Il grandira dans une Irlande puritaine et rigide ; de son homosexualité, il ne pourra jamais parler et encore moins la vivre au grand jour. C'est en quittant son pays, en voyageant, qu'il pourra se construire et se débattra dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays…

Dans cette œuvre magnifique, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. "Les fureurs invisibles du cœur"est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.
 
Sept décennies de parcours personnel, faites de drames mais aussi de bonheurs, accompagnant l'évolution de la cause homosexuelle, la fracture terrible du Sida et le changement des mentalités en Irlande.
 
La lecture est tantôt rude et âpre, puis drôle et tendre puis bouleversante et profondément empreinte d'humanité et d'émotion ; mais par la grâce de sa magnifique écriture, fluide et limpide, John Boyne nous livre ici un roman épique, une saga intimiste et monumentale à la fois.