Livres sur la musique 

 
 
CVT_Mets-le-Feu-et-Tire-Toi_5566.jpg

JAMES MCBRIDE
Mets le feu et tire-toi

Éditions Gallmeister
 

Voici un livre plus important qu'il n'y paraît.
Celui de James McBride (écrivain new-yorkais reconnu, également musicien, compositeur, saxophoniste de jazz) sur les traces de James Brown, sous la forme d'une biographie romancée.

James McBride qui pensait écrire en deux mois, cette très belle biographie nourrie d'une multitude d'anecdotes qui rend un hommage flamboyant à la complexité du personnage qu'était James Brown, a mis finalement deux ans à écrire ce livre à l'écorché. 
 
Au travers de la vie de James Brown, son ascension, son règne, les femmes maltraitées, les drogues, puis son déclin dans les années 80, jusqu'à sa mort en 2006, James McBride révèle l'histoire d'un homme, d'une communauté et d'un pays.

L'auteur dresse également un portrait plus sombre que la pire des humeurs de James Brown,
celui du sud des États-Unis "ce pays de dissimulation". Ce portrait au vitriol de cette Amérique-là, lui a valu de nombreuses menaces.
 
C'est un livre puissant, empli de révolte, de fureur, sans concessions, un de ceux qui, comme un alcool fort, décrasse et nettoie en profondeur un mythe.
 
À lire afin de comprendre que la musique est, finalement, bien plus que de la "musique".


51LR6jns2zL._SX316_BO1,204,203,200_.jpg

CYRUS BOZORGMEHR
Once upon a time in Shaolin

Ce livre raconte l'odyssée assez incroyable d'une pratique rare dans l''industrie du disque : la fabrication d'un disque vinyle à UN exemplaire.
 
Ce sont les français qui ont initié cette tendance. En 1983, Jean-Michel Jarre compose une musique d'ambiance pour une exposition d'art moderne, Orrimbe, dont les supermarchés sont le thème. Comme pour les œuvres exposées par les jeunes peintres, il décide de vendre aux enchères la musique qu'il a composée : "Musique pour supermarché", album fabriqué à un seul exemplaire (la matrice de fabrication est détruite sous contrôle d'huissier), est vendu le 6 juillet 1983 à l'hôtel Drouot à Paris. 

La mise à prix est de 50 francs (prix moyen d'un 33 tours à l'époque). J.-M. Jarre entre une nouvelle fois dans le Guinness Book pour avoir conçu l'album le plus cher du monde : 69 000 francs, argent destiné à aider les jeunes artistes. L'idée est de créer un disque unique, de la même manière qu'une œuvre d'art, mais certains y voient aussi une attaque contre l'industrie discographique en général.
 
"Once Upon a Time in Shaolin" est un double album du Wu-Tang Clan fameux groupe de Rap, enregistré entre 2008 et 2013 et produit lui aussi à un seul exemplaire. 
L'exemplaire unique a été vendu en 2015 aux enchères pour 2 millions de dollars, un record. L'acquéreur s'est révélé être l'homme d'affaires Martin Shkreli. En 2017, celui-ci embourbé dans ses problèmes judiciaires, décide de mettre en vente l'album sur eBay. Il est vendu septembre 2017 pour 1 million de dollars. 
 
Si cette tendance continue, la musique pourra aussi revendiquer son droit à être exposée dans les musées au même titre que d'autres créations artistiques uniques.


Unknown.jpg

OLIVIER DELAVAULT
L'intégrale des adaptations de Claude Francois

Editions Guy Tredaniel

Olivier Delavault a eu une idée géniale : identifier, raconter et disséquer tous les titres de Claude François qui sont des adaptations. Et il y en a énormément.

Vous connaissez les plus connues mais il y a des pépites plus rares voire étonnantes, façon Rejoice.
À déguster, dix morceaux à la fois, afin de ne pas frôler l'indigestion et de ne plus écouter ces morceaux de la même façon.
 
Retrouvez à la fin de cette newsletter trois exemples de ces adaptations mais aussi, à l'inverse, une version du "Téléphone qui pleure" chanté par un américain en country music… pas triste !


Unknown.jpg

VINYL ME PLEASE
The Vinyl List: 100 albums you need on vinyl and why
2017

Idée géniale et osée de ce concept : eh oui il y a des disques qu'il FAUT écouter en vinyle.
Belle idée de cadeau à offrir, en particulier à nos ados, qui découvrent la musique via ce support.