LITTÉRATURE MEXICAINE

 
2d1d5cee-68e8-4213-a279-a756d4d738e7.jpeg

FERNANDA MELCHOR
La saison des ouragans

Éditions Grasset (mars 2019)

IMPRESSIONNANT (1er roman traduit en France)

Inspiré d’un fait divers, la saison des ouragans s’ouvre sur la découverte d’un cadavre. Dans le canal d’irrigation, aux abords du village de La Matosa, 5 gamins tombent sur le cadavre de la "Sorcière", à la fois redoutée et respectée, et connue pour ses talents de guérison, de malédictions et pour ses avortements discrets et clandestins.
Au fil du roman seront dévoilées à rebours les raisons et les événements qui ont mené à son assassinat.

Pourquoi ?
- Le talent de conteur de l'auteur, qui nous livre les histoires des bourreaux et des victimes qui sont autant de mobiles expliquant les raisons du meurtre de cette envoûtante Sorcière ;
- Une intrique policière remarquable mêlée à un formidable portrait du Mexique et de ses démons qui nous laisse en suspens jusqu'à la dernière page ;
- Attention la langue est crue et la violence est là tout le temps ; le roman regorge de folie, de bruits et de fureurs ; mais le verbe est soigné, musical et retranscrit la brutalité avec beaucoup de talent.

C'est un livre sur les pulsions et la violence, la misère, la solitude, la souffrance, l'alcool, la drogue, les moyens de survie qu'utilisent les protagonistes, dans les bas-fonds de la société mexicaine.

C'est un roman coup de poing à lire absolument.