Polars

 
 
41wDdPK0cnL._SX195_.jpg

ELIZABETH BRUNDAGE
Dans les angles morts
Quai voltaire (janvier 2018)

En rentrant chez lui un vendredi après-midi de tempête de neige, après une journée à l'université privée de Chosen où il enseigne l'histoire de l'art, George Clare trouve sa femme assassinée, et leur fille de trois ans seule dans sa chambre - depuis combien de temps ? Huit mois plus tôt, il avait fait emménager sa famille dans cette petite ville étriquée et appauvrie où ils avaient pu acheter pour une bouchée de pain la ferme des Hale, une ancienne exploitation laitière. George est le premier suspect, la question de sa culpabilité résonne dans une histoire pleine de secrets personnels et professionnels. Mais "Dans les angles morts" est aussi l'histoire des trois frères Hale, qui se retrouvent mêlés à ce mystère, car les Clare occupent la maison de leur enfance, celle qu'ils ont dû quitter après le suicide de leurs parents. Le voile impitoyable de la mort est omniprésent; un crime en cache d'autres, et vingt années s'écoulent avant qu'une justice implacable soit rendue. Portrait riche et complexe d'un psychopathe, d'un mariage aussi, ce roman étudie dans le détail les diverses cicatrices qui entachent des familles très différentes, et jusqu'à une communauté tout entière.
 
C’est au lecteur de mener l’enquête ! De zones d’ombre en plages d’obscurité, nous nous heurtons, avec une intense et troublante curiosité à un mystère irréfragable. La puissance narrative est impressionnante tant dans sa construction lente et minutieuse que dans l’orchestration des multiples secrets. L’écriture ciselée vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !

Un meurtre, deux histoires de familles parallèles qui se rejoignent et se contaminent de malheur : attention, chef-d’oeuvre !


CVT_Toutes-blessent-la-derniere-tue_1231.jpg

KARINE GIEBEL
Toutes blessent la dernière tue

Belfond Éditions (mars 2018)
 
Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin...
 
Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures. Un homme dangereux. Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique. Qui est-elle ? D'où vient-elle ?
 
Thriller glaçant qui vous plongera dans l’univers de l’esclavage moderne et dont vous ne pourrez quitter ni la lecture ni l’obsédant souvenir ! Frissons garantis dès la première rencontre avec la petite Tama, l’enfant esclave et avec celle de Gabriel, cet homme si bizarre, torturé et solitaire qui enchaîne les meurtres les uns après les autres... Pourquoi ?

Cette lecture n’est pas une promenade de santé ! Vous cheminerez sur un sentier pavé de sang, vous côtoierez l’enfer, vous flirterez avec l’innommable... et vous en serez enchantés !
La tension psychologique est portée à l’incandescence et vous serez happés, dévorés par le suspense, la brutalité des situations, la crasse, la douleur...L’horreur...

Aussi fort et aussi incontournable que "Meurtres pour Rédemption" du même auteur dont je vous ai déjà parlé. À dévorer de toute urgence. 


A19724.jpg

GREG ILLES
Brasier Noir

Éditions Actes Sud (mai 2018)
 
Ancien procureur devenu maire de Natchez, Mississippi, sa ville natale, Penn Cage a appris tout ce qu'il sait de l'honneur et du devoir de son père, le Dr Tom Cage. Mais aujourd'hui, le médecin de famille respecté de tous et pilier de sa communauté est accusé du meurtre de Viola Turner, l'infirmière noire avec laquelle il travaillait dans les années 1960. Penn est déterminé à sauver son père, mais Tom invoque obstinément le secret professionnel et refuse de se défendre. Son fils n'a alors d'autre choix que d'aller fouiller dans le passé du médecin. Lorsqu'il comprend que celui-ci a eu maille à partir avec les "Aigles Bicéphales", un groupuscule raciste et ultra-violent issu du Ku Klux Klan, Penn est confronté au plus grand dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté envers son père et la poursuite de la vérité. Imprégnées de l'atmosphère poisseuse du Sud, tendues par une écriture au cordeau et un sens absolu du suspense, les mille pages de ce Brasier noir éclairent avec maestria la question raciale qui continue de hanter les Etats-Unis. Dans ce volume inaugural d'une saga qui s'annonce comme l'un des projets les plus ambitieux du polar US, Greg Iles met à nu rien de moins que l'âme torturée de l’Amérique.
 
Mais c’est génial ce bouquin; 1000 pages, vous avez dit 1000 pages … mais non, grand livre et très grande œuvre en perspective. J’attends avec impatience la suite. 


60129de9-ce3d-4c08-b007-b98f8e65e927.jpg

VICTOR DEL ÁRBOL
La Tristesse du Samouraï

Éditions Actes Sud Babel (2013)
 
Espagne 1941 : Une femme élégante sur un quai de gare au petit matin, dénote parmi des passagers apeurés qui n’osent croire que la guerre est finie. Isabel fait partie du clan des vainqueurs et n’a rien à redouter de ces phalangistes arrogants qui arpentent la gare en ce rude hiver 1941. Elle presse la main de son plus jeune fils et écrit à l’aîné, qu’elle s’apprête à abandonner, les raisons de sa fuite. Le train en direction de Lisbonne partira sans elle.
L’enfant rentrera seul chez son père, appâté par le sabre de samouraï qu’un homme vient de lui promettre. Isabel disparaît pour toujours. Quarante ans plus tard une autre femme a commis un meurtre et doit comparaître devant la justice des hommes mais pour cette brillante avocate, cela n’a guère d’importance. Elle est atteinte d’une tumeur cérébrale et c’est à sa mémoire qu’elle doit des comptes……
Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d'honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu'un doit laver le péché originel.


La Tristesse du samouraï est un roman noir rare remarquablement écrit, et un intense thriller psychologique qui mène les personnages aux limites de leurs forces pour sauver l’honneur de la lignée.


74a09206-5b1d-47f9-a3b2-22e0091b1bdc.jpg

KARINE GIÉBEL
Meurtres Pour Rédemption

Éditions Livre de Poche (2010)

Marianne, 20 ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, elle se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles, grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.
 
Attention c’est un livre dur et parfois violent (âmes sensibles s’abstenir), mais c’est un véritable coup de poing ; un polar comme on en fait peu inoubliable ; à lire absolument ; de cet auteur il suffit de se contenter de celui-ci ; les autres ne sont vraiment pas à la hauteur.


74caf57b-102c-494d-a286-e0452987c15e.jpg

ANTONIO GARRIDO
Le Lecteur de Cadavres

Éditions Livre de Poche (2015)
 
Inspiré d’un personnage réel, Le lecteur de cadavres nous plonge dans la Chine Impériale du XIIIe siècle et nous relate l’extraordinaire histoire de Ci Song, un jeune garçon d’origine modeste sur lequel le destin semble s’acharner. Après la mort de ses parents, l’incendie de sa maison et l’arrestation de son frère, il est contraint de fuir son village avec sa petite sœur malade.
Il se retrouve dans les quartiers populaires de Lin’an, la capitale de l’Empire où la vie ne vaut pas grand-chose. Il devient un des meilleurs fossoyeurs des « champs de la mort », puis, grâce à son formidable talent pour expliquer les causes d’un décès, il est accepté à la prestigieuse Académie Ming.
L’écho de ses exploits parvient aux oreilles de l’Empereur. Celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d’assassinats qui menacent la paix impériale. S’il réussit, il entrera au sein du Conseil du Châtiment, s’il échoue : c’est la mort.
C’est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devint le premier médecin légiste de tous les temps.


Ce livre est totalement captivant tant par son rythme, que par le fait qu’il est très richement documenté, naissance de la police scientifique au cœur de la Chine médiévale, où la haine et l’ambition se côtoient, comme l’amour et la mort. Formidable !


711b8c2e-eaa9-4f12-b51a-1dadc7b5066b.jpg

GUSTAVO MALAJOVICH
Le Jardin de Bronze

Éditions Actes Sud (2015)
 
Mystérieusement disparue à la sortie du métro en compagnie de sa baby-sitter, la petite Moira n’arrivera jamais au goûter d’anniversaire où l’attend son père. Ses parents placent d’abord tous leurs espoirs dans les appels à témoins, puis se déchirent à mesure que l’enquête policière piétine. L’homme, seul, continuera la lutte. Après une dizaine d’années de recherches et d’innombrables impasses, une petite araignée en bronze déporte l’enquête des pavés de Buenos Aires au cœur des ténèbres d’Entre Rios. Avec pour toile de fond une capitale argentine qui abrite une police corrompue et des médias à la solde du pouvoir, Le Jardin de bronze met en scène la tragédie intime d’un homme qui était loin de deviner la terrible vérité qu’il va découvrir.
 
Intrigue implacable, rythme effréné, richesse et complexité des personnages, écriture au cordeau, c’est un thriller unique à ne manquer sous aucun prétexte.